Covid-19 et Ayurvéda



La pathogenèse du Covid-19 selon l'ayurvéda


Le Covid-19 semble ressembler à la pathologie de Rakta Gata Pitta (Pitta Dosha qui augmente dans Rakta Dhatu, le sang) où Visha (le poison: dans ce cas un virus) brûle le sang et se déplace vers le haut (c'est l'idée générale pour la plupart des fièvres en Ayurveda). Cela signifie qu'après avoir chauffé le sang, il déplacera Agni de son centre (les intestins) vers le Dhatus et commencera à envahir Rasa Dhatu. À ce stade, Kapha Dosha est surproduit sous la forme de Rasa Dhatu Mala, puisque Kapha est le patron de Rasa Dhatu, il augmente afin de protéger sa propre maison. À ce stade, Vata Dosha (principe de mouvement) est aspiré par le Pitta alors que Pitta se déplace dans son véhicule (le sang) et entre en contact avec le Kapha augmenté.


Selon les Prakriti et Vikriti de l'infecté, la pathologie pulmonaire prendra la forme sèche (où Vata Dosha domine) ou la forme humide (où Kapha Dosha domine). La forme humide ainsi que la forme sèche auront besoin de substances au goût amer pour abaisser Pitta / la fièvre. Cependant, pour la forme sèche, la substance amère doit être combinée avec des substances douces et onctueuses, ainsi que de petites quantités de substances piquantes.


Outils ayurvédiques à usage domestique, théoriquement applicables pour une optimisation de résultats sur des sujets ayant subi une infection au Covid-19 d'une légère à moyenne intensité, et sur des adultes en bonne santé


Veuillez noter: Ces informations sont destinées aux lecteurs qui ont une connaissance fondamentale de l'Ayurveda et de l'herbologie ayurvédique. Ces informations ne sont pas destinées à remplacer les conseils et les soins prodigués par les professionnels de santé conventionnels. C'est à titre informatif seulement. Faites-en bon usage!


#0. N'attrappez pas le virus …..pour l'instant !


Retarder la date d'apparition de l'infection est actuellement la principale stratégie globale. Cela est nécessaire si les systèmes de santé doivent faire face aux personnes les plus démunies une fois infectées.


#1. Retardez vos chances de contracter ou de transmettre l'infection.


Suivez les conseils émergents issus des dernières avancées scientifiques en accord avec la philosophie ayurvédique en pratiquant:


  • auto-hygiene

  • distanciation sociale

  • hygiène alimentaire (crudités : limiter la consommation ou laver les aliments crus)


#2. Optimisez votre santé générale et votre immunité en utilisant ces mesures clés :


  • Mangez mieux : mangez sainement, évitez les aliments de mauvaise qualité et les aliments trop sucrés

  • Dormez plus : faites du sommeil votre priorité

  • Bougez plus au quotidien : prenez l’air (toujours à distance des autres) et faites de l'exercice jusqu'à 50% de votre capacité

  • Fuyez le stress : faites tout ce qui fonctionne, comme éviter de regarder les infos après 16H !

  • Fumez moins : réduisez progressivement votre consommation de tabac ou de cannabis.

  • Protégez les muqueuses de la tête en utilisant une oléation quotidienne, en particulier pour le nez.


#3. Sensibilisation accrue au corps afin de vous aider à repérer les premiers signes d'infection :


  • Si possible, prenez votre température deux fois par jour pour vous alerter sur les premiers stades de la fièvre

  • Début d'une toux

  • Fatigue /augmentation de la fatigue

  • Mal de gorge

  • Débuts d'un mal de tête

  • Articulations douloureuses


#4. Ayez à portée de main des remèdes naturels pour l'autogestion de l'infection en cas de signes précoces ou de symptômes aigüs légers à modérés.


Protocole de traitement aigü à utiliser dès que vous suspectez une infection :


A) Utilisez un remède puissant pour réduire la fièvre et améliorer le système immunitaire.


B) Prenez (A) avec un remède liquide plus doux qui agit comme un véhicule pour (A), améliore la circulation et soutient une digestion affaiblie.


C) Gérer les autres symptômes dès leur apparition.


FIEVRE / MAL DE TÊTE / COURBATURES (POUR A ET B)


Remarque: pour tout l'éventail de doses, utilisez la quantité inférieure pour vata, moyenne pour pitta et supérieure pour kapha prakriti !


  • Utilisez des fébrifuges qui améliorent également la réponse immunitaire

  • Consommez des aliments faciles à digérer, principalement liquides

  • Envisagez des jeûnes légers

  • Evitez l'effort physique


(A) La meilleure herbe ayurvédique est le Guduchi (tinispora cordifolia). Il fait baisser la fièvre et améliore la fonction immunitaire sans aggraver Pitta. Il est équilibrant pour tous les doshas et toutes les constitutions.


  • Utilisez 10 à 15 grs de Guduchi (en poudre) par jour.

  • Divisez la dose en doses horaires et prenez-la avec 50 ml d'eau chaude et 5 ml de miel. Par exemple, pour une dose quotidienne de 10 grs, prendre 2 grs, toutes les 2 heures.


Il s'agit d'une dose élevée qui peut être utilisée en toute sécurité dans la plupart des cas pendant 3 à 5 jours. Lorsque la fièvre diminue, réduisez à 5-10 grs par jour. Ne prenez pas plus de 5 grs par jour au delà de 3-5 jours sans assistance professionnelle.


(B) Préparez une infusion quotidienne de gingembre (zingiber officinale) et de basilic sacré /tulsi (ocimum sanctum). Faire bouillir environ 1 à 3 cms de racine de gingembre râpé dans un litre d'eau pendant 10 mins. Retirez du feu, puis ajoutez 3 cuillères à café de feuilles ou poudre de Tulsi et laissez infuser 30 minutes. A consommer toute la journée en petite quantité avec du miel selon son goût. Cette boisson peut s'utiliser librement pendant 1-2 semaines en général. Il existe de nombreuses autres méthodes naturelles à base de plantes pour baisser la fièvre et améliorer l’immunité.


Alternatives (plantes seules)


Il existe de nombreuses options dans le monde des plantes qui aideront à améliorer l'immunité et à combattre la fièvre, dont certains ciblent également les poumons. Voici quelques exemples :


  • Andrographis / Kalamegha (Andrographis paniculata)

  • Ashwagandha (Withania somnifera)

  • Basilic sacré / Tulsi (Ocimum sanctum)

  • Bardane (Arctium lappa)

  • Berberis / Bayberry (Berberis vulgaris)

  • Bhumiamalaki (Phyllanthus amarus)

  • Calendula (Calendula officinalis)

  • Curcuma / Turmeric (Curcuma longa)

  • Ecchinacée / Echinacea (Echinacea angustifolia)

  • Gentiane (Gentiana lutea)

  • Guggulu (Commiphora mukul)

  • Herbe à fièvre / Boneset (Eupatorium perfoliatum)

  • Lapacho / Pau d'arco (Tabebuia impetiginosa)

  • Neem (Azadiracta indica)

  • Prêle / Horsetail (Equisetum arvense)

  • Réglisse / Licorice (Glycyrrhiza glabra)

  • Shatavari (Asparagus racemosus)


Ces formules sont également utiles


En ayurvéda, il y a le Maha Sudarshan Churna, un remède fantastique contre la fièvre et la toux. Le problème est qu'il est très difficile de s'en procurer en Europe.


Selon Ayurveda (ainsi que la médecine européenne), l'un des remèdes les plus puissants pour la protection immunitaire dans le sang et les poumons est le Ghandaka (soufre). Ici, en France, vous avez l'huile de Harleem. Il s'agit d'un mélange d'huile de lin, de térébenthine du pin et de sulfure, traité d'une certaine manière.


TOUX/DIFFICULTES RESPIRATOIRES


  • Utilisez un remède contre la toux à base de plantes sous forme de décoction (mieux que les poudres).

  • Complétez avec des traitements médicamenteux sous forme d'inhalation de vapeur

  • Eviter les changements brusques de température

  • Buvez des liquides chauds en général

  • Continuer à utiliser (A) en cas de fièvre


Le mélange de plantes ayurvédiques classique pour le traitement symptomatique de la toux est le mélange Sitopaladi -VK=P (+P en excès). Ce mélange est idéal si vous l'avez sous la main.


Sinon, en Europe, il sera plus facile de faire un mélange en utilisant :


  • Réglisse /réglisse(Glycyrrhiza glabra) -VP=K(+Ken excès)

  • Elcampagne /Aunée(Inula helenium) -KV+P

  • Curcuma/curcuma(curcuma longa) =KPV(+VP en excès)


En l'utilisant en parts égales, ce sera neutre ou équilibré pour la plupart des gens. Adaptez les proportions selon les besoins en fonction de la nature de la toux , comme suit :


Glycyrrhiza-Inula-Curcuma


2-1-1 pour Vataja (toux très sèche avec peu ou pas de mucus clair)

1-2-2 pour Kaphaja (toux productive avec mucus clair ou blanc)

2-1-2 pour Pittaja (toux productive avec mucus jaune)


Le mieux serait de faire une décoction quotidienne en faisant bouillir 20 à 60 grammes du mélange d'herbes séchées dans 1000 ml d'eau (moins pour Vata Prakriti, plus pour Kapha). Réduire à 500 ml puis filtrer les parties solides et les jeter. Buvez ce mélange en doses de 50 ml toutes les heures environ, avec un peu de miel selon son goût.


CONVALESCENCE


Ayez des remèdes naturels sous la main à la maison pour la convalescence.


L'Ayurveda suggère d'utiliser Chyavenprash, une confiture contenant de grandes quantités d’Amalaki (Emblica officinalis). C'est difficile à se procurer en Europe et c'est très cher en plus. En parts égales, des poudres d’Ashwaganda, de Shatavari et de Triphala peuvent être combinées et consommées quotidiennement (6-12 grs par jour) pour reconstruire la vitalité et l'immunité globales. Celles-ci peuvent également être utilisées à titre préventif pour réduire les risques d'infection grave.


Un tonique pulmonaire efficace pour la phase post-aigüe de la maladie pourrait être formulé en utilisant ces plantes :


  • Réglisse/réglisse (glycyrrhiza glabra)

  • Guimauve/guimauve (Althaea officinalis)

  • Aunée (inula helenium)

  • Cannelle/cannelle (cinnamonum zeylanicum)

  • Cardamome (elettaria cardamomum)

  • Fenugrec/fenugrec (trigonella foenum)

  • Gingembre(zingiber officinale)


Auteur : Alex Duncan. Merci à Vaidya Lionel Narendra Das (B.A.M.S.) et Ivana Crouzet pour leur contributions.

  • Facebook
  • Instagram

PARTAGEANT L'AYURVÉDA DEPUIS 2003

Lieu-dit Gardoussel et Laquet, 30940 St Andre de Valborgne, France

 

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22

 

Copyright © 2011-2020   Alex Duncan | SIRET 45227817900026