Gérer l'éjaculation précoce avec l'Ayurveda et la Tantra


L'Ayurveda nous propose un raccourci. Il nous donne un point de départ sur le chemin de l'auto-guérison et de la découverte de soi, en nous aidant à accéder à la nature de notre unicité, et à nous guider profondément dans les intimités immensément merveilleuses de soi, de l'autre et de tous.


L'éjaculation précoce (PE) est un problème sexuel très courant. L'anxiété, le stress, la peur, etc. sont les principaux facteurs prédisposants à l'EP.


L'éjaculation précoce est généralement considérée comme l'un des dysfonctionnements sexuels masculins les plus courants. Cependant, on en sait beaucoup moins sur ce trouble que la dysfonction érectile et il n'y a pas de définition communément acceptée pour cette plainte.


Définitions avancées par divers scientifiques pour l'éjaculation précoce


  1. Éjaculation avant dix poussées péniennes

  2. Éjaculation avant, pendant ou dans la minute qui suit l'acte sexuel après la pénétration

  3. Incapable de satisfaire le partenaire dans au moins 50% des incidences coïtales

  4. Impossible de retarder l'éjaculation jusqu'à ce que la personne le veuille

  5. Le problème doit être persistant ou récurrent et provoquer une détresse marquée ou des difficultés interpersonnelles.


L'éjaculation précoce est un trouble sexuel masculin très fréquent, touchant en moyenne entre 40 à 60% des hommes dans le monde. La deuxième consultation internationale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la santé sexuelle l'a définie comme :


«Éjaculation persistante ou récurrente avec une stimulation minimale avant, pendant ou peu après la pénétration et avant que la personne ne le souhaite, sur laquelle la victime a peu ou pas de contrôle volontaire, ce qui provoque la souffrance de la victime et / ou de son partenaire».

En bref, l'éjaculation précoce est un état dans lequel un homme éjacule souvent plus tôt que lui ou son partenaire ne le désire, avant, pendant ou peu de temps après avoir copulé avec son partenaire. L'éjaculation précoce est également appelée éjaculation rapide.


La cause de l'éjaculation précoce n'est pas encore connue en médecine moderne. Auparavant, beaucoup pensaient que l'EP était le résultat de problèmes psychologiques plutôt que biologiques. Bien qu'il existe de nouveaux signes que les causes de l'éjaculation précoce comprennent une interaction plus multiforme des facteurs psychologiques et biologiques.


Fondamentalement, il existe deux types d'éjaculation précoce. L'EP primaire est un état où l'homme souffre d'éjaculation précoce tout au long de sa vie sexuelle. Alors que l'éjaculation prématurée secondaire est un état où l'homme obtient l'éjaculation prématurée plus tard dans la vie en raison d'une ou de plusieurs causes possibles. La majorité des hommes subissant une éjaculation précoce entrent dans la catégorie secondaire.


SHUKRA GATA VATA


En Ayurveda, cette condition peut être corrélée avec Shukra Gata Vata. Vata en excès qui envahit le system reproducteur (Shukra Gata Vata) entraîne son appauvrissement de façon similaire. Voici quelques signes :


  • Une faiblesse sexuelle

  • Une altération de l'éjaculation, soit à une altération des propriétés séminales.

  • L’impuissance

  • Ejaculation précoce

  • L'infertilité ou la stérilité

  • Les rapports sexuels seront difficiles ou douloureux avec un manque de sécrétions.

  • Chez les femmes, le cycle hormonal sera perturbé avec des règles difficiles et peu abondantes ou un arrêt total de la menstruation.

  • Chez les hommes, le taux de spermes sera faible et la quantité insuffisante.

  • Psychologiquement, il y aura de la nervosité, de la peur, de l'anxiété et un manque d'amour. La personne ne se sentira pas aimée et aura parfois des tendances suicidaires.


D'autres maladies comprennent la prostate enflée, les testicules enflés, les kystes ou tumeurs de la prostate, de la poitrine et de l'utérus, qui sont généralement de nature sèche et dure. Le système immunitaire peut baisser avec une dégradation générale de la vitalité.


Différentes présentations cliniques du même processus pathologique se produisent en fonction de l'effet du Vata vicié sur divers attributs structurels et fonctionnels de Shukra.


Parfois, quoique moins souvent, Pitta ou Kapha aggravent Vata à Shukra Dhatu et aux Srotas. Dans ce cas, des efforts doivent être faits pour corriger ces doshas supplémentaires.


STRATÉGIE THERAPEUTIQUE SELON AYURVÉDA


  • Pacifiez Vata Dosha (et Pitta ou Kapha s'ils sont impliqués)

  • Cibler en particulier Prana et Apana Vayu

  • Utiliser le Vajikarana (Thérapies de rajeunissement sexuel)


Lorsque Vata est la cause, traitez Vata! C'est la principale stratégie à garder à l'esprit. De plus, nous devons inclure Vajikarana. Le Vajikarana (thérapie aphrodisiaque) est l'une des huit branches de l'Ayurveda qui traite de la préservation et de l'amplification de la puissance sexuelle et de la conception d'une descendance saine ainsi que de la gestion du sperme défectueux, de la puissance sexuelle perturbée, de la spermatogenèse, etc. Le Vajikarana favorise la capacité et la performance sexuelles ainsi que l'amélioration de la santé physique, psychologique et sociale d'un individu.


PREMIER PLAN - ARRÊTEZ D'ÉJACULER POUR 1 MOIS!


L'une des conditions préalables les plus simples et les plus efficaces pour résoudre l'EP en Ayurvéda est de s'abstenir de rapports sexuels (et surtout d'éjaculation) pendant plusieurs semaines, idéalement un mois.


Cela permettra à Shukra Dhatu (et cela comprend tout un tas de neurochimie et d'hormones) de revenir à une base saine.


Une fois cela atteint, il faut limiter la fréquence de l'éjaculation au minimum afin de maintenir Shukra (et l'énergie sexuelle) dans un état stable. Les conseils sur la fréquence varient selon l'âge, la saison et le type de corps (Prakriti) et si vous pratiquez les arts de la culture d'Ojas et de la méditation, ou si vous recherchez simplement la santé générale. À titre indicatif, nous pouvons proposer ces chiffres comme point de départ à partir duquel expérimenter:


  • Vata Prakriti (le type de corps maigre), les hommes plus âgés et en été et en automne: éjacule pas plus de 1x par semaine ou moins.

  • Pitta Prakriti (type de construction moyenne), hommes d'âge moyen et pendant la saison chaude: éjaculez pas plus de 2x par semaine ou moins.

  • Kapha Prakriti (le type trapu), les jeunes hommes et pendant la saison du printemps: éjaculez pas plus de 3 fois par semaine ou moins.


Veuillez noter que ce sont des directives très approximatives. La clé pour la personne atteinte d'EP est de RÉDUIRE LA FRÉQUENCE D'ÉJACUATION à long terme.


Notez que si un homme n'est pas disposé à réduire la fréquence de l'éjaculation (parce qu'il veut profiter du sexe et des sentiments d'orgasme), il peut alors essayer d'apprendre à jouir sans éjaculer.


AUTO-TRAITEMENTS PRÉVENTIVES POUR L'ÉJACULATION PRÉCOCE ORIGINE VATA


La résolution de l'EP est un excellent exemple de la façon dont nous pouvons appliquer une approche holistique. En fait, l'échec à traiter le problème sous plusieurs angles entraînera généralement l'échec thérapeutique.


La plupart des hommes atteints d'EP chronique ont un pénis très sensible. Ils ont également souvent un esprit et des sens excitants. Combinez cela avec une accumulation d'énergie nerveuse psychosomatique sous-jacente et il n'est pas étonnant que le corps se précipite vers l'orgasme éjaculateur rapidement. La personne atteinte d'EP a souvent un cadre mental qui doit être libéré et harmonisé. De nombreuses fausses croyances sur la sexualité et les performances masculines sont à l'origine de la névrose.


Le principal conseil que je puisse donner à tout homme souhaitant surmonter l'EP est que c'est définitivement possible. (Je souffrais personnellement de cette affiliation pour la plupart de mes 20 et 30 ans). Cependant, du temps et de l'engagement sont nécessaires, et souvent, un degré de thérapie et parfois du travail en couple est requis.


Utilisez les idées suivantes pour explorer les moyens de dépasser l'EP. J'utilise régulièrement certaines de ces méthodes pour empêcher le retour de l'EP. Si vous avez un cas bénin d'EP, l'auto-exploration peut être utile. Pour les cas d'EP modérés à sévères, une approche plus complète et adaptée sera nécessaire. Pour ces derniers, il vaut mieux faire appel à un expert qui pourra vous guider et vous accompagner dans la phase initiale du traitement.


Preparation / Avant l'activité sexuelle


  • Mangez un petit repas nourrissant ou coalition. Cela aide à calmer Vata Dosha.

  • Rendez l'environnement apaisant et agréable.

  • Mettez de la musique que vous aimez.

  • Faites un massage local à l'huile chaude de la région pelvienne, y compris le pénis, le périnée et l'anus.

  • Détendez-vous avec de la danse libre, ou levez-vous et secouez votre corps pendant quelques minutes.

  • Connecter a votre «cœur» puis exprimez-vous verbalement à votre partenaire (ou a vous meme). Partagez vos sentiments si vous avez des besoins ou des préoccupations.

  • Prenez un moment pour affirmer vos intentions et valeurs sexuelles en utilisant une méditation de visualisation ou similaire.

  • Faites tout ce que vous aimez qui vous aide à vous détendre et à développer un état d'esprit et de cœur calme et ouvert. Cela pourrait être un auto-massage puis un bain chaud par exemple.

  • Uriner !


Pendant les préliminaires (le «foreplay»)


  • La clé est de LE FAIRE LENTEMENT!

  • Affirmez vocalement à votre (ou vos) partenaire (s) ou à vous-même (si solo) que le but est d'être présent, d'être ouvert et de suivre le courant, et de ne pas se fixer sur une cible donnée autre que votre objectif de être aimant et retardez / maîtrisez votre éjaculation.

  • Visez des préliminaires lents et apaisants. S'il y a trop d'excitation pendant les préliminaires, prenez un moment pour vous calmer avant le penetration.

  • La clé est de LE FAIRE LENTEMENT!

  • Combinez les préliminaires avec une respiration lente et profonde. Une respiration abdominale profonde et lente, où vous prolongez l'expiration est généralement la meilleure. D'autres techniques de respiration peuvent être utilisées. La clé est de trouver ce qui fonctionne pour vous.

  • Si votre esprit est perturbé, ajoutez le comptage à la respiration pour vous concentrer loin de la névrose et vers la respiration et les sensations corporelles.

  • Développez les préliminaires pour inclure de nouvelles façons de donner et de recevoir du plaisir. Soyez innovant.

  • Détendez activement les muscles de votre corps, en particulier dans la région pelvienne.

  • Apprenez à reconnaître vos niveaux d'excitation et à ajuster les préliminaires afin de rester dans la zone tiède. Si vous vous retrouvez chaud (pour ainsi dire), arrêtez les préliminaires et laissez l'excitation se calmer un peu.

  • La clé est de LE FAIRE LENTEMENT! (ai-je déjà mentionné cela!).


Je conseille que de temps en temps, vous vous arrêtez à ce point. Il est bon d'apprendre que les relations sexuelles ne doivent pas toujours «aller jusqu'au bout». En fait, cela peut souvent être un réel stress supplémentaire, l'idée que de bonnes relations amoureuses devraient faire en sorte que toutes les parties atteignent un certain état, un grand orgasme ou autre.


Pendant les rapports sexuels avec pénétration


C'est un vaste sujet. En fin de compte, la clé pour la plupart des hommes atteints d'EP est de ralentir, de résoudre la névrose et de développer un contexte plus ludique, affectueux et confiant.


« LE TOUCH / LE MOUVEMENT / LE SON »


Ce sont les trois clés de la plupart des approches tantriques contemporaines. L'énergie sexuelle s'accumule dans la région génitale et veut se résorber en libération, ce qui signifie normalement l'éjaculation. Mais avec la pratique, il est possible de former progressivement le corps pour permettre à des niveaux d'énergie sexuelle de plus en plus élevés, puis de circuler autour du corps, plutôt que de se libérer dans un orgasme avec éjaculation.


  • Vas-y doucement! Pénétrez lentement. Voyez à quel point vous pouvez aller lentement comme une expérience amusante.

  • Gardez un œil sur le souffle! Comme ci-dessus.

  • N'oubliez pas de vous détendre. Demandez à votre partenaire de vous aider à cet égard, avec la massage par exemple.

  • Trouvez la bonne position. Différentes positions sexuelles peuvent augmenter ou diminuer la tension musculaire dans la région du périnium pour les hommes. Explorez différentes positions pour réduire cette tension ou cette tension.

  • Communiquer. Apprenez à exprimer vos pensées et vos sentiments pendant les rapports sexuels, surtout s'ils sont en quelque sorte jugés négatifs. Tout problème mental, même juste une pensée tacite. Gardez à l'esprit: SOYEZ FACILE, SOYEZ AMUSANT, SOYEZ Bête. Essayez de ne pas prendre le tout trop au sérieux.

  • Faites des sons! Expérience avec la création de sons. Il vaut mieux le faire seul au début pendant les sessions en solo. Mais si votre partenaire est ouvert et préparé à l'avance, cela peut être une technique très puissante. Il aide, avec la respiration, à canaliser "l'énergie" du pénis et de la prostate vers d'autres parties du corps. Humming, gémissant, grognant ou même chantant des mantras valent la peine d'être explorés.

  • Utilisez la musique pour vous aider à élargir votre conscience loin des seuls organes génitaux pour couvrir tout votre corps et l'environnement. Bougez d'une manière qui aide votre corps à se connecter à la musique et à votre partenaire (si vous en avez un).

  • Éloignez la conscience du bassin vers la poitrine (zone cardiaque) ou les jambes et les pieds, ou n'importe où vous le souhaitez. Explorez ceci. Reliez votre conscience à votre partenaire et les sentiments de contact entre vos deux corps.

  • Ne pensez pas à ne pas éjaculer! Si à un moment donné vous commencez à vous concentrer sur les pensées de ne pas éjaculer, apprenez à penser différemment! Apprenez à visualiser ce que c'est de ne pas éjaculer, ou apprenez à prendre conscience de quelque chose d'autre que la pensée névrotique.L'une des choses les plus difficiles à intégrer est celle du contrôle mental (ou de la maîtrise mentale). L'idée est d'apprendre à ne pas penser à éjaculer en même temps que d'acclimiter votre corps pour recevoir et s'adapter à des niveaux croissants d'excitation sexuelle. Apprendre à méditer est essentiel dans ce respect. Presque toutes les techniques de méditation peuvent être intégrées à la sexualité.

  • Découvrez quelques techniques de freinage. Les maîtres tantriques et taoïstes ont inventé de nombreux outils et pratiques pour aider les hommes (et les femmes) à rester plus longtemps au lit. Le fameux "million dollar point", l'endroit juste entre la racine du pénis et l'anus, par exemple, peut être pressé fermement avec 2-3 doigts juste avant le point de non-retour, ce qui aide à prévenir l'éjaculation ou à contenir l'éjaculation*. Un autre est le fameux "stop and squeeze" où vous retirez votre pénis et serrez fermement juste en dessous de la tête jusqu'à ce que l'envie d'éjaculer disparaisse. Au début, les outils les plus «grossier» seront efficaces. Plus tard, des outils plus «subtils» peuvent être utilisés avec succès. Je trouve que les contractions du PC, minutieusement appliqué, combinées à un massage de la base de la colonne vertébrale ou au «million dollar point» peuvent aider à éviter d'éjaculer.

  • Sois patient ! Après 10-20 minutes de rapports sexuels, même avec peu ou pas de mouvement, le pénis devient moins sensible.

  • Utilisez un lubrifiant adéquat. Personnellement, je préfère utiliser des huiles et des beurres comme l'huile de coco ou le beurre de karité. Cependant, cela est problématique si vous portez un préservatif.


*Cette pratique peut être utilisée pour conserver une éjaculation, provoquant à son tour une éjaculation interne. Il doit être utilisé avec parcimonie pour éviter l'aggravation Apana Vayu.


OH MON DIEU ! JE DOIS FAIRE TOUT CELA?


Veuillez noter qu'en pratique, on trouvera dans les listes ci-dessus une petite sélection d'outils qui se combinent bien. N'ayez pas l'idée que pour résoudre l'EP, vous devez être un super héros avec une liste de procédures de la longueur de votre bras!


La chose la plus importante est d'apprendre à vraiment écouter! Écoutez votre corps, vos sentiments, vos émotions, vos pensées. Cela prend du temps, de l'espace et de la volonté. Une fois dans cet état, devenez curieux. Devenez follement curieux!


Et vous serez en découverte. Vous découvrirez ce que signifie vraiment être vous en ce moment. Ensuite, vous devez expérimenter, explorer, essayer des choses. Vous découvrirez ce qui fonctionne pour vous ou non. De cette façon, vous transformez un problème (dans ce cas le PE) en un voyage de découverte enrichissant, divertissant et fascinant. Ce faisant, vous gagnerez en confiance, en connaissance et en estime de soi. Vous appliquerez les outils et les comportements qui vous conviennent le mieux, en vous y engageant. Cela produira des résultats. Vous prendrez de l'élan, le «projet» va vraiment commencer à prendre forme. Dans un sens, vous commencerez à écrire un «livre de règles de moi». Mais en même temps, si vous y prêtez attention, vous découvrirez qu'il y a toujours un élément important de surprise, de l'inconnu, ou de «l'impossible» à obtenir et à contrôler. Vous apprendrez l'humilité!


«L'honnêteté est fondée sur l'humilité et même sur l'humiliation, et sur l'admission exacte de l'endroit où nous sommes impuissants.» - David Whyte.

L'une des choses les plus intéressantes à propos du travail dans le domaine de la thérapie et de l'Ayurveda est que nous découvrons que nous sommes tous liés par notre humanité, mais uniques dans notre individualité. Comme Emily Nagoski le dit dans son excellent livre «Come As You Are» :


«Nous sommes tous constitués des mêmes composants, mais en chacun de nous, ces composants sont organisés différemment» - Emily Nagoski

L'Ayurveda nous propose un raccourci. Il peut nous donner un point de départ sur le chemin de l'auto-guérison et de la découverte de soi, en nous aidant à accéder à la nature de notre unicité et à nous guider profondément dans les intimités immensément merveilleuses de soi, de l'autre et de tous.


PROTOCOLS ANNEXES


Les listes ci-dessus, si elle est explorée avec curiosité, ouverture, patience et engagement, ouvrira certainement des portes dans votre voyage après PE.


Les activités supplémentaires suivantes, lorsqu'elles sont combinées, constituent une approche plus globale et plus complète.


  • Régime alimentaire et mode de vie. Un régime nutritionnel et de style de vie conçu pour apaiser Vata Dosha (le principe nerveux), y compris l'auto-massage quotidien.

  • Utilisation des suppléments ayurvédiques. En particulier, la classe des plantes qui entrent dans la catégorie des Vajikarana, ainsi que celles adaptées à la gestion du stress et de l’anxiété tels que:

Amalaki (Emblica officinalis)

Ashwagandha (Withania somnifera)

Gokshura (Tribulus terrestris)

Jatamamsi (Nardostachys jatamansi)

Kapikacchu (Mucuna pruriens)

Muscade / Nutmeg (Myristica fragrans)

Shankapushpi (Canscora decussata)

Shatavari (Asparagus racemosus)

Shilajita / Mineral pitch (Asphaltum)

Valériane / Valerian (Valeriana officinalis)

https://www.ayurvedasource.fr/post/%C3%A9jaculation-pr%C3%A9coce-culture-sexuelle

  • Le massage génital. Le pénis, le périnée, le sac testiculaire et tous les tissus environnants peuvent être massés à l'aide d'huiles chaudes adaptées à votre type de peau. De petites quantités d'huile d'Ashwagadha ou de noix de muscade peuvent être appliquées quotidiennement au pénis pour aider à réduire la sensibilité. Faites cela 2-3 fois par semaine les jours où vous n'êtes pas sexuellement actif. Le massage du pénis peut être effectué quotidiennement.

  • Pratiquez 100 à 300 contractions de type «Kegel» x5 jours par semaine. Cela peut être fait presque partout, y compris dans la voiture pendant la conduite.

  • Les entraînements solitaire. Pour s’entraîner, je conseille vivement d’essayer le "edging" toute seule. Le but étant de se caresser afin de se rapprocher le plus possible de l’orgasme et de stopper l’action, puis recommencer. Installez-vous donc confortablement dans un endroit intime où l’on ne vous dérangera pas. Le "edging" permet de sentir son corps et d’identifier les signes exacts de l’orgasme. Tentez de définir sur une échelle de 1 à 10 votre niveau d’excitation, 10 étant l’orgasme. Essayez de vous arrêter aux alentours de 8, ou de 9. Puis, faites une pause, et une fois retombé à 2 ou 3, recommencez. Cela peut être pratiqué plusieurs fois par semaine pour de meilleurs résultats. Il y a beaucoup de grands livres dans la littérature tantrique et taoïste qui développent cette technique simple. Certaines personnes recommandent d'utiliser le Fleshlite (un vagin prothétique) qui donne une expérience plus réaliste. https://www.fleshlight.com/

  • Les thérapies psychologiques, y compris le thérapie de couple, pourraient être utiles dans les cas plus tenaces où la dimension névrotique a pris la première place.



Voir aussi



  • Facebook
  • Instagram

PARTAGEANT L'AYURVÉDA DEPUIS 2003

Lieu-dit Gardoussel et Laquet, 30940 St Andre de Valborgne, France

 

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22

 

Copyright © 2011-2020   Alex Duncan | SIRET 45227817900026