Libre arbitre revisiter !

QUESTION


« Pour revenir à toi et ta santé et si nous gardons comme juste le fait que nos émotions ont un impact sur notre santé, ce choix de vie pour la médecine traditionnelle ayurvédique , ta rigueur, ta discipline et ta créativité pour une vie plus sattvique t'ont probablement aidé à gérer cette hyper sensibilité (++Kapha manas) qui te caractérise Peut-être as-tu réussi à utiliser cette intelligence émotionnelle (Buddhi) comme atout pour identifier, comprendre et utiliser au mieux tes émotions et celles des autres ? »


REPONSE D'ALEX


Je suis d’accord, il me semble !


Cependant, je dois ajouter une petite bémolle. L'idée d'aspect de moi et de ma vie que nous appelons le 'faiseur de choix', le ‘réalisateur', est certainement une sorte d'illusion, car, à la suite d'une exploration intérieure, 'celui qui fait les choix' semble indiscutable, introuvable.


De plus, il semble possible (probable, étant donné l'évolution rapide des neurosciences et des expériences dans des états mentaux modifiés) que le ‘je' (le 'soi attentif et agissant') soit une fabrication du cerveau, un sentiment qui se produit après l'acte, plutôt que la cause de l'acte lui-même. Cette observation, selon laquelle il n'y a personne qui fait les choses pour lesquelles «nous» (nous = nos soi sociaux) nous approprions, peut sembler terrifiante pour un esprit non préparé. Si l'aspect de compréhension de l'esprit (Buddhi) n'est pas prêt pour cette découverte, cela peut conduire à des troubles mentaux. Mais pour le Buddhi réceptif / prêt, cela peut ressembler à un énorme soulagement, une blague absurde (rappelle le filme La Matrix !). «Je» ne suis rien de plus qu'un organe suble que mon cerveau / esprit fabrique, un outil qui sert à maintenir un modèle social de réalité (parmi d’autres models de soi, comme le soi qui et l’image de la forme et les limites de votre corps physique), facilitant les interactions inter-humaines comlpex entre «moi-même» et «les autres moi-même» ; un rassemblement inconnaissable d'énergies, d'entités, d'influences, de forces, dont l'addition / leur interactions complexes, mènent à des actions, dont certaines entrent dans l'esprit (en conscience) et se connectent au sentiment d'avoir 'fait cela', que nous déclarons socialement comme "Je viens de faire ça, j'avais l'impression de l'avoir fait, j'ai fait le choix d'agir et j'ai agi… ". Étonnant (et non intuitif), c'est ce que l'on trouve, semble-t-il, à la fois dans la méditation sincere (les science subtile) et plus récemment, les sciences grossier.


Ayant cette perspective, ce «moi» / « libre arbitre » n'est « rien de plus que de savoir ce qui va se passer ensuite, moment par moment »; qu'il n'y a pas de petit homoncule dans ma tête qui appelle les coups de feu, qui tien le cap ... Avoir cette perspective est une forme de médecine. C'est un aperçu de la nature de moi-même qui est libérateur. Et aussi, avec cette perspicacité, il est impossible de devenir égoïste, au moins, c'est moins probable. "Je" prendrai le crédit pour les efforts que j'ai faits dans cette vie pour devenir la personne que je suis (c'est le récit personnel du petit-Alex, le "je" dans les déclarations ci-dessus). Mais il y a un autre événement, phénomène: Buddhi a compris, quoique partiellement au moins, que ce «je» n'est la cause de rien; il / elle est un « modèle de soi », un organe interne subtile, avec une corrélât cérébral / système neuronal. La cause des actions (certaines dignes de mention; d'autres non) d’«Alex» , ne sont rien de plus qu'une mer complexe et ahurissante d'interactions entre d'innombrables fluctuations d'énergie, matière, particules, molécules, composés, organes, événements depuis la nuit du temps ... semble-t-il !


Nous sommes tous connectés, nous sommes tous Un. Nous ne sommes qu'un morceau d'un Tout.


Mais merci pour vos compléments, comme meme ;-) dit la voix illusoire d’Alex 🤣😂😆 !!!


REPONSE DE L’ELEVE


C’est un fait, je conçois cette réflexion sur le mystère de la vie et de notre conscience.


Nous ne sommes qu’un et nous faisons partie d’un tout 🎇


Nous sommes ce petit point d’énergie lumière.

de l’origine !!! ⭐️☀️🌈


Avoir seulement conscience de cela est une merveille.


Tout n’est qu’illusion ... la réalité n’existe pas


Nous co créons notre propre réalité !


Le « je » est connecté à tous les autres principes de vie qui, de ce fait efface l’individualité.


La matière n’est que de l’énergie rassemblée ...


Pour moi, il n’existe que l’instant présent.

C’est dans cet « instant présent » que nous vivons l’éternité.


C’est peut être pour cette raison que je me sens en complétude et en sécurité lorsque je suis en méditation 🙏.


  • Facebook
  • Instagram

PARTAGEANT L'AYURVÉDA DEPUIS 2003

Lieu-dit Gardoussel et Laquet, 30940 St Andre de Valborgne, France

 

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22

 

Copyright © 2011-2020   Alex Duncan | SIRET 45227817900026