Psychédéliques – Plasticité neuronale

Psychedelics Promote Structural and Functional Neural Plasticity (lien) :

« L’atrophie des neurones dans le cortex préfrontal (PFC) joue un rôle clé dans la physiopathologie de la dépression et des troubles associés. On a émis l’hypothèse que la capacité de promouvoir la plasticité structurelle et fonctionnelle dans le PFC était à la base des propriétés antidépressives à action rapide de l’anesthésique dissociatif, la kétamine. Ici, nous rapportons que, comme la kétamine, les psychédéliques sérotoninergiques sont capables d’augmenter de façon robuste la neuritogenèse et / ou la spinogenèse à la fois in vitro et in vivo. Ces modifications de la structure neuronale s’accompagnent d’une augmentation du nombre et de la fonction des synapses, mesurée par microscopie à fluorescence et électrophysiologie. Les changements structurels induits par les psychédéliques semblent résulter de la stimulation des voies de signalisation TrkB, mTOR et 5-HT2A et pourraient éventuellement expliquer l’efficacité clinique de ces composés. Nos résultats soulignent le potentiel thérapeutique des psychédéliques et, ce qui est important, identifient plusieurs échafaudages principaux pour les efforts de chimie médicinale visant à développer des composés favorisant la plasticité en tant que traitements sûrs, efficaces et à action rapide pour la dépression et les troubles associés. »


#blog #science

  • Facebook
  • Instagram

PARTAGEANT L'AYURVÉDA DEPUIS 2003

Lieu-dit Gardoussel et Laquet, 30940 St Andre de Valborgne, France

 

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22

 

Copyright © 2011-2020   Alex Duncan | SIRET 45227817900026