Sommeil – Privation de sommeil

Que dit la science actuelle sur l’importance du sommeil et les risques de privation de sommeil ?

12.03.19 – Je vous suggère de lire ce livre*. Notez que la plupart de ce que j’ai lu ici est en accord avec les points de vue sur l’Ayurveda (voir cet article expliquant les points de vue ayurvédiques). 

08.04.19 – Aussi, pour ceux qui comprennent l’anglais, Matthew a été interviewé par Peter ATTIA. Cela donne un très bon résumé de son livre.

* Pourquoi nous dormons Broché – 20 septembre 2018

de Dr Matthew WALKER (Auteur), Pauline SOULAT (Traduction) (Amazon)


ARTICLES

Impaired insulin signaling in human adipocytes after experimental sleep restriction: a randomized, crossover study.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23070488

Une restriction de sommeil de quatre jours (4,5 heures de sommeil / nuit) a entraîné un état de résistance à l’insuline dans les tissus adipeux chez des adultes en bonne santé. Ce qui manquait en taille dans cette étude est compensé par un contrôle raisonnable. J’adorerais que cela se répète sur une période plus longue, avec plus de sujets, avec une privation de sommeil moins extrême (par exemple, peut-être 5,5 à 6 heures / nuit) et avec des mesures de sommeil à la pointe de la technologie pour lier réellement les changements physiologiques à la perte de phase de sommeil. J’aimerais surtout en savoir plus sur la résistance à l’insuline spécifique des tissus: en plus des tissus adipeux, que se passe-t-il au niveau du muscle squelettique et du foie à court et à long terme lorsque le sommeil est compromis?

« Un sommeil insuffisant augmente le risque de résistance à l’insuline, de diabète de type 2 et d’obésité, ce qui suggère que la restriction du sommeil peut altérer les voies métaboliques périphériques. Cependant, aucun lien direct entre la restriction de sommeil et les modifications des voies métaboliques moléculaires dans les tissus humains périphériques n’a été démontré. La restriction du sommeil entraîne un état résistant à l’insuline dans les adipocytes humains. Le sommeil peut être un régulateur important du métabolisme énergétique dans les tissus périphériques. » 

“Insufficient sleep increases the risk for insulin resistance, type 2 diabetes, and obesity, suggesting that sleep restriction may impair peripheral metabolic pathways. Yet, a direct link between sleep restriction and alterations in molecular metabolic pathways in any peripheral human tissue has not been shown. Sleep restriction results in an insulin-resistant state in human adipocytes. Sleep may be an important regulator of energy metabolism in peripheral tissues.”

#blogWP #published #science

  • Facebook
  • Instagram

PARTAGEANT L'AYURVÉDA DEPUIS 2003

Lieu-dit Gardoussel et Laquet, 30940 St Andre de Valborgne, France

 

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22

 

Copyright © 2011-2020   Alex Duncan | SIRET 45227817900026