Vata Prakriti et la mouvement


Vata Prakriti a été conçue par la nature pour se sentir « chez soi » quand on bouge, et maladroite quand elle ne bouge pas. Ne pas bouger est stressant, voire fatiguant, pour Vata Prakriti, en particulier lorsque Rajas est dominant pour des raisons innées (bon) ou conditionnées (bon ou non).

Vata Prakriti peut se sentir plus en paix lorsqu’il s’agit de bouger ou de créer que de ne pas bouger. Demander à Vata de concentrer son attention sur un seul objet ou une tâche immobile revient à demander au vent d’arrêter de souffler, cela va à l’encontre de sa nature. Ne pas comprendre cela explique pourquoi de nombreuses approches génériques de la méditation échouent lorsqu’elles sont prescrites aux types Vata. Vata fait mieux avec des méditations actives impliquant le mouvement.

(Un aspect intéressant et important: Vata Dosha pousse l’organisme à bouger. C’est une expression Rajasic (active) de Vata. Au contraire, Kapha Dosha pousse l’organisme à conserver l’énergie, donc à moins bouger. Mouvement à la baisse (ou immobilité à l’extrême) est une expression Rajasic (active) de Kapha. Si Vata était Rajasic via un mouvement, Tamas suivra, entraînant moins de mouvement. Notez comment Kapha dans Rajas peut ressembler à Vata dans Tamas naturel.)

Les mouvements peuvent être divisés en différentes catégories en fonction de la densité:

MOUVEMENTS BRUT EXTERIEURS (HAUTE DENSITE)

Stimulation sensorielle brute du monde extérieur

Comportements expressifs bruts dans le monde extérieur

Ce sont des mouvements macroscopiques déclarés qui nous connectent au monde extérieur observable qui nous entoure. Via les cinq organes d’action (et leurs sens respectifs), nous évoluons de la manière suivante:

Parler, chanter, etc. (et écouter)

Toucher, caresser, tenir etc. (et être touché)

Marcher, courir, danser etc. (et voir)

Sécréter, émettre, exsuder (et déguster)

Éliminer, déficient, accoucher (et sentir)

MOUVEMENTS SUBTIL INTERNE

Conscience des sensations intérieures liées à

Activation volontaire et involontaire des mouvements intérieurs

Ce sont des micro mouvements discrets qui nous connectent au monde intérieur de sensations corporelles relativement subtiles résultant de petits mouvements musculaires liés à un contrôle moteur volontaire ou involontaire, tel que le contrôle de la respiration ou le pincement de certains muscles. Beaucoup de pratiques de yoga se concentrent ici.

MOUVEMENTS ÉNERGÉTIQUE TRES SUBTILE INTERNE

Conscience de sensations intérieures très subtiles («énergie») liées à

Activation volontaire et involontaire de mouvements d’énergie intérieurs très subtils

Ces mouvements sont purement énergétiques, c’est-à-dire qu’il n’existe aucune expérience évidente du déplacement d’une partie du corps physique (un muscle, etc.). Comme pour les mouvements grossiers ci-dessus, il s’agit d’un espace à la fois réceptif et expressif. La visualisation intervient à ce niveau.

MOUVEMENTS MENTAUX ET ÉMOTIONNELS (DENSITÉ LA PLUS FAIBLE)

Outre les types de mouvements susmentionnés, nous pouvons également considérer les émotions et les pensées comme des substances mobiles très subtiles. Les pensées et les émotions peuvent être ressenties comme volontaires ou involontaires, selon la situation.

Tous ces différents types de mouvements sont des expressions de Vayu. Vayu est dit être la nature sous-jacente de la vie elle-même. Vayu est une vibration. La physique moderne propose que la nature sous-jacente de l’univers soit également vibratoire sous la forme de champs de vibrations quantiques.

Le défi pour Vata Prakriti (et dans une certaine mesure pour tous, indépendamment de Prakriti) à l’époque moderne est qu’il existe une multitude d’activités qui aboutissent à une stimulation excessive du principe du mouvement ou à une distribution malsaine des densités vibratoires. Quelques exemples sont:

Aller trop vite (à n’importe quel niveau de densité, type de mouvement)

Trop de réflexion, trop peu de mouvements corporels

Trop de stimulation sensorielle (télévision, lecture, etc.).

Garder le mouvement dans le «sweet spot» va demander un peu de pratique, en particulier pour Vata Prakriti.

ANGLAIS

Vata Prakriti was engineered by nature to feel at home when moving and awkward when not moving. Not moving is stressful, even tiring, for Vata Prakriti, especially when Rajas is dominant due to innate or conditioned causes. 

Vata Prakriti may feel more at peace when moving, or creating, than when not moving. Asking Vata to fix their attention on a single non-moving object or task is like asking the wind to stop blowing, it goes against their nature. Failing to understand this explains why many generic approaches to meditation fail when prescribed to Vata types. Vata’s do better with active meditations involving movement. 

(An interesting and important aside: Vata Dosha impels the organism to move. This is a Rajasic (active) expression of Vata. On the contrary, Kapha Dosha impels the organism to conserve energy, thus move less. Down-regulated movement (or immobility at the extreme) is a Rajasic (active) expression of Kapha. If Vata was Rajasic via movement, Tamas will follow leading to less movement. Note how Kapha in Rajas can look like Vata in natural Tamas.)

Movements can be divided into different categories according to density: 

GROSS OUTER BODY MOVEMENTS (HIGH DENSITY)

Gross sensory stimulation from the outside world

Gross expressive behaviours into the outside world

These are overt, macro movements that connect us to the observable exterior world around us. Via the five organs of action (and their respective senses) we move in these overt ways : 

Talking, singing etc. (and listening)

Touching, stroking, holding etc. (and being touched)

Walking, running, dancing etc. (and seeing)

Secreting, emitting, exuding (and tasting)

Eliminating, deficating, birthing (and smelling)

SUBTLE INNER BODY MOVEMENTS

Awareness of inner sensations related to

Voluntary and involuntary activation of interior movements

These are covert, micro movements that connect us to the inner world of relatively subtle body sensations arising from small muscle movements relating to voluntary and involuntary motor control, such as control of breathing, or clenching of certain muscles. Many Yoga practices focus here. 

VERY SUBTLE ENERGY BODY MOVEMENTS

Awareness of very subtle inner sensations (“energy”) related to

Voluntary and involuntary activation of very subtle interior movements of energy

These movements are purely energetic, i.e. there is no obvious experience of moving of a physical body part (a muscle etc). As with the above grosser movements, this is both a receptive and expressive space. Visualisation comes in at this level. 

MENTAL & EMOTIONAL BODY MOVEMENTS (LOWEST DENSITY)

Besides the aforementioned types of movements, we can also consider emotions and thoughts as very subtle mobile substances. Thoughts and emotions can be felt as voluntary or involuntary, depending on the situation. 

All of these different kinds of movements are expressions of Vayu. Vayu is said to be the underlying nature of life itself. Vayu is vibration. Modern physics proposes that the underlying nature of the universe is also vibratory in the form of quantum fields of vibration. 

The challenge for Vata Prakriti (and to some extent all people, irrespective of Prakriti) in modern times is that there are so many kinds of activity that result in overstimulation of the movement principle, or an unhealthy distribution of vibratory densities. Some examples are: 

Moving to too quickly (at any density level)

Too much thinking, to little body movement

Too much sensory stimulation (TV, reading etc).

Keeping the movement in the « sweet spot » is going to take some practice, especially for Vata Prakriti.

#blog

  • Facebook
  • Instagram

PARTAGEANT L'AYURVÉDA DEPUIS 2003

Lieu-dit Gardoussel et Laquet, 30940 St Andre de Valborgne, France

 

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22

 

Copyright © 2011-2020   Alex Duncan | SIRET 45227817900026