Ongles ronger – reflections…

Vous m’avez posé des questions sur les ongles, et j’ai dit que je partagerais quelques idées avec vous à ce sujet. J’ai été, pendant la plus grande partie de ma vie, quelqu’un qui se ronge les ongles. J’aime aussi mâcher la peau autour de l’ongle.

J’ai observé que certaines choses semblent exaspérer l’envie: conduire la voiture (au-delà de 30 minutes). Remarque, cela n’arrive pas si je suis passager. Regarder la télévision. Lire des livres (cela ne se produit pas avec les livres audio. Je ne me mords jamais les ongles si je marche, fais de la musique, travaille à l’ordinateur.

Une fois, il y a plusieurs années, j’ai décidé d’arrêter de mordre. Je me suis débrouillé pendant quelques mois. Mais l’habitude est revenue.

Notez que le sens principal qui semble déclencher les morsures est la stimulation de la vision ou que, lorsqu’il y a mouvement, il s’agit d’un champ visuel mais sans mouvement des principaux organes moteurs (réf.: Conduite et télévision). La lecture est un peu plus subtile, mais similaire. Il y a un mouvement de l’esprit (via la vision) mais aucun mouvement correspondant du corps (malgré le mouvement du canal sensoriel du champ visuel, il n’y a pas de mouvement correspondant dans les organes moteurs / l’action en général. C’est-à-dire qu’il y a regarder et voir, mais pas d’aller.

J’interprète cela comme une sorte de cause de frustration, qui est une forme de stress.

Cependant, je ne suis pas sûr de savoir comment relier les observations ci-dessus à une compréhension de la solution qui semble fonctionner pour moi, si ce n’est que la solution procure une profonde satisfaction ainsi qu’un état d’esprit heureux. La solution à laquelle je me réfère est / était mon exploration et l’adoption d’assertions de la sexualité tantrique dans mon style de vie quotidien. En fait, j’ai commencé ce processus à peu près au moment où vous avez suivi votre formation avec Ayurveda Source. Bientôt, j’écrirai un blog en français sur mes expériences. Les résultats dont je prétends avoir bénéficié sont nombreux, y compris un manque plus ou moins total de morsures aux ongles.

Remarquez, de façon amusante, parfois si je mords la peau autour de mes ongles, j’observe alors une motivation / motivation secondaire: rendre à nouveau la zone rugueuse mordue (parfaite = Pitta). Ceci est problématique, car la peau mordue au doigt donne rarement un résultat net et lisse.

Quoi qu’il en soit, pour faire court, j’ai commencé à incorporer le plaisir quotidien dans mon style de vie. Je ne peux pas entrer dans les détails maintenant, sauf pour dire que je me suis entraîné à me masturber (avec une sorte de conscience de type “Yoga Nidra / Mindfulness”) mais que j’ai évité d’éjaculer. J’ai commencé à découvrir de petits orgasmes non éjaculatoires. Si trouvé que cette pratique me donnait un grand épanouissement, ne drainait pas mon énergie sexuelle (créatrice) et offrait un moyen de parvenir à un état intérieur plus paisible. Après une séance, je me sentais très vivant, bourdonnant, mais en même temps profondément calme, plein et paisible.

Deux des principales pratiques préliminaires qui m’ont aidé à discerner cette sexualité plus épanouissante sont détaillées ci-dessous. Finalement, j’ai fait deux méditations guidées pour ces pratiques. Une fois familiarisé avec ces exercices, je les ai intégrés à des séances de plaisir.

Une de mes étudiantes, inspirée par mon récit, a récemment déclaré qu’elle avait guéri son ongle en la mordillant de “masturbation consciente”.

VERSION ANGLAIS

You asked me about nail biting, and I said I would share some ideas with you about this. I have been, for most of my life, a nail biter. I also like to chew the skin around the nail.

I have observed that certain things seem to exasperbate the urge : driving the car (beyond 30 mins). Note, it doesn’t happen if I am passenger. Watching TV. Reading books (it doesn’t happen with audio books. I also never bite my nails if I am walking, making music, doing work at computer.

Once, many years ago, I decided to stop biting. I managed for a few months. But the habit returned.

Notice that the main sense that seems to trigger biting is stimulation of vision, or where there is movement is visual field but without movement of majour motor organs (ref: driving and TV). Reading is somewhat more subtle, but similar. There is movement of mind (via vision) but no corresponding movement of body (despite movement of visual field sensory channel, there is no corresponding movement in the motor organs / action in general. I.e. there is looking and seeing, but no going.

I interpret this as a kind of cause of frustration, which is a form of stress.

However, I am not sure how to connect the above observations with an understanding of the solution that seems to work for me, other than that the solution brings about deep satisfaction as well as a  blissful state of mind. The solution I refer to is/was my exploration and adopting of certin asspects of tantric sexuality into my daily lifestyle. I actually began this process at about the time you did your training with Ayurveda Source. Soon, I will write a blog in French about my experiences. The results that I claim to have benefitted from are numerous, including a more or less total lack of nail biting.

Note, amusingly, sometimes if I do bite the skin around my nails, I then observe a secondary drive / motivation : to make the rough bitten area smooth (perfect = Pitta) again. This is problematic, as biting skin off from finger rarely gives a clean, smooth result.

Anyway, to cut a long story short, I began incorporting daily self-pleasuring into my lifestyle. I can’t go into great detail now, other than to say that I trained myself to masturbate (with a kind of “YYoga Nidra” type of awareness) but avoided ejaculating. I began to discover small non-ejaculatory orgasms. If found that this practice gave me great fulfillment, didn’t drain my sexual (creative) energy, and offered a way towards a more peaceful inner state. After a session, I would feel both acutely alive, buzzing, but at the same time deeply calm and full and peaceful.

Two of the main preliminary practices that helped me to disciver this more fulfilling sexuality are detailed below. Finaly, I have made two guided meditations for these practices. Once I had become familar with these exercises, I incorporated them into self-pleasuring sessions.

One of my students, inspored by my story, recently reported that she cured her nail biting with “mindful masturbation”.

#blogWP #published

  • Facebook
  • Instagram

PARTAGEANT L'AYURVÉDA DEPUIS 2003

Lieu-dit Gardoussel et Laquet, 30940 St Andre de Valborgne, France

 

tel : 09 64 28 32 71 / 06 43 06 24 22

 

Copyright © 2011-2020   Alex Duncan | SIRET 45227817900026